Reprise au collège Kerentrech pour les 6èmes et 5èmes.

  Rentrée à Kerentrech, entre stress et sérénité (Article Ouest France -Lorient ma ville)

Lorient. Rentrée à Kerentrech, entre stress et sérénité

 
photo au collège de kerentrech (340 élèves en temps normal), l’accueil des 71 élèves de 6e et 5e c’est avec gel et masque fournis pour tous. les élèves doivent enlever leur masque personnel. 5

Au collège de Kerentrech (340 élèves en temps normal), l’accueil des 71 élèves de 6e et 5e c’est avec gel et masque fournis pour tous. Les élèves doivent enlever leur masque personnel. © Thierry Creux/ Ouest-France

Les élèves de 6e et 5e ont retrouvé leur collège, leurs professeurs et une partie des copains. Plutôt contents malgré les nouveaux rituels sanitaires imposés.

« Ça va ? Vous êtes contents d’être là ? Vous ne parlez plus ? », lance gaiement Lydie Boussard, professeur d’anglais au collège de Kerentrech, à ses élèves un peu intimidés par ce retour en classe sur fond de nouveaux rituels sanitaires imposés. Il est un peu moins de 9 h. Les collégiens arrivent, parfois accompagnés de leurs parents, à la porte du collège. Où la distanciation physique commence d’entrée de jeu. Un passage pour les 6es, un autre pour les 5es.

À l’accueil, Grégory Grouhel, principal du collège, hésite entre stress et sérénité. « Le protocole imposé est très strict, mais nous essayons de faire les choses le plus correctement possible ». À ses côtés, les professeurs et personnels distribuent les masques aux collégiens qui se frottent illico presto les mains au gel hydroalcoolique. « Ici, précise le principal, les 71 élèves qui reviennent ce matin, mangeront tous à la cantine le midi. C’était la règle imposée par notre établissement, ceci afin de limiter au maximum les va-et-vient ».

 

L’une des nombreuses mesures adoptées et appliquées ici. À l’instar des deux cours de récréation ménagées, l’une pour les 6es, l’autre pour les 5es. « Tout cela nécessite une surveillance accrue. Nous vérifions aussi de près le lavage des mains au savon, en entrant et en sortant de classe. Chaque élève a sa place attitrée et n’en changera pas. Au moins durant deux semaines ».

Mode d’emploi sanitaire

Et les élèves qu’en pensent-ils au juste ? Émile, en 5e A, est plutôt impatient de retrouver le collège. « Ça m’a légèrement manqué… En fait, je suis content de retrouver mes professeurs. C’est quand même mieux de travailleur au collège ». Tisha (5e B), est au diapason. « J’en avais marre de la maison, c’était lassant, même si j’ai réussi à y travailler. Mais, franchement, on comprend mieux les exercices avec les professeurs en face ». Divine aussi est ravie d’y retourner : « Je vais retrouver mes amis, la plupart sont là ce matin ». Fille d’une aide-soignante, la collégienne a quand même pu faire ses devoirs, encadrée au collège Anita-Conti durant le confinement.

Côté profs, on oscille aussi entre le plaisir de retrouver les élèves et la complexité de faire respecter les règles de distanciation. « Cette première journée ne sera consacrée qu’à l’enseignement des gestes barrières, des règles sanitaires à suivre, explique Lydie Boussard. En classe, nos élèves équipés de tablettes auront le même enseignement que leurs camarades restés à la maison ».

« Let’s go ! »

Pour Gwénaëlle Petit-Jean et Tiphaine Turmel, professeures d’éducation musicale et d’espagnol, cette rentrée inédite, « c’est un peu le plongeon dans l’inconnu. Fort heureusement, durant le confinement, nos relations se sont affinées avec les élèves. La plupart sont contents de nous retrouver, et c’est réciproque. Il est plus facile de les avoir en face de soi. Certains avaient décroché, d’autres, au contraire se sont révélés. Des élèves qui travaillaient bien en classe, se sont aussi sentis en vacances. Nous avons aussi tissé de nouvelles relations avec les parents et les échanges, durant cette période, nous ont fait chaud au cœur ».

Il est 9 h, masqués, mains désinfectées, le premier groupe d’élèves, à bonne distance les uns des autres, est prêt à reprendre le chemin de la classe sous la conduite de son prof d’anglais. « Ready ? Let’s go ! »

1

2

 

Lien Permanent pour cet article : http://collegekerentrech.fr/?p=18006